Le surprenant métier d’Art-thérapeute

Encore un métier dont on n’imaginait pas l’existence il y a quelques années et qui pourtant se développe et séduit de plus en plus. L’art-thérapie soigne grâce à l’utilisation thérapeutique du processus de création artistique. En effet, ce métier va utiliser la psycho-thérapeutique de la pratique artistique. On a piqué votre curiosité ? Lisez la suite pour découvrir le surprenant métier d’Art-thérapeute !

En quoi consiste le surprenant métier d’art-thérapeute ? 

Même si ce métier n’est pas si récent, puisqu’il a vu le jour dans les années 60, il n’a commencé à se développer que très récemment en France. C’est l’Angleterre qui a été le premier pays européen où la profession d’art-thérapeute a été reconnue par les services de santé publique, en 1977.

L’art-thérapie regroupe de nombreuses disciplines. On peut noter la musicothérapie, la danse-thérapie, la dramathérapie et bien d’autres encore. Le principe est finalement assez simple. Des spécialistes partagent leur talent et leurs connaissances en art pour aider les patients à guérir, améliorer leur santé et leur permettre de mieux communiquer avec les médecins. Généralement, les art- thérapeutes ne travaillent pas seuls et sont donc constamment en contact avec une équipe médicale. Ils peuvent travailler dans des hôpitaux mais aussi dans des centres éducatifs, les maisons de retraite… ou tout simplement à leur compte. Un art-thérapeute est à la fois un médecin et un artiste. Un médecin qui a certes plus tendance à soigner des troubles psychiques que physiques.

Grâce à ses talents, en musique, théâtre, peinture ou autre, il va réussir à détendre et à soigner progressivement toutes les pathologies qui sont liées au manque d’expression. En réalité, ce qui soigne les patients n’est pas l’art en lui-même, mais l’accompagnement proposé par l’art-thérapeute dans le processus de création, qui pousse les patients à s’ouvrir et se libérer. L’art-thérapie a de nombreux bienfaits puisqu’elle améliore la qualité de vie des personnes âgées, permet de réduire le stress et l’anxiété ou encore aide les personnes souffrantes de troubles post- traumatiques. 

Les qualités et capacités d’un art-thérapeute 

Comme on a pu l’évoquer précédemment, l’art-thérapeute a différentes missions. Toutes ont un objectif commun : soigner les personnes qui en ont besoin et les aider à s’exprimer et à se libérer. Comme n’importe quel médecin, un art-thérapeute doit analyser, diagnostiquer puis soigner et aider son patient. C’est lui et non les médecins de l’hôpital qui créent la séance et le programme du traitement adapté à chaque patient. De plus, l’art-thérapeute doit être capable de faire des actions d’évaluation art-thérapeutique durant toute la prise en charge du patient, c’est-à-dire avant, pendant et après. Enfin, il doit bien sûr détenir un minimum de compétences artistiques, avoir un diplôme universitaire d’art-thérapeutique et savoir réaliser un diagnostic de l’état initial du patient avec l’aide de l’équipe de soins.

Un art-thérapeute doit être patient, créatif, à l’écoute et surtout disponible. L’ouverture d’esprit ainsi que la curiosité vont permettre à un art-thérapeute de s’adapter aux différentes situations et aux différents patients. Si vous aimez être là pour les autres, l’art et surtout si vous êtes créatif, ce métier vous correspondra sans aucun doute. Le travail d’un art-thérapeute est à la fois un travail d’équipe, lorsqu’il est en compagnie de l’équipe de soins, mais aussi un travail autonome, lorsqu’il se retrouve seul avec un patient lors des séances. 

Les formations à suivre pour devenir art-thérapeute 

Avant 2011, les formations pour devenir art-thérapeute n’étaient pas reconnues en France par l’État, c’est pour cela qu’il était très compliqué de trouver des formations. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Pour devenir art-thérapeute, vous pouvez choisir entre une école ou une université. Les deux proposent des formations d’art-thérapie où vous étudierez l’animation des ateliers artistiques dans un but thérapeutique, en parallèle avec de la psychologie qui englobe théorie, méthodologie et psychopathologie. Les écoles et les universités sont en général prodiguées par des psychologues cliniciens ou bien par des art-thérapeutes confirmés. 

Afin d’intégrer une université en art-thérapie, vous devez avoir un bac +3 minimum en relation d’aide, en santé ou en rapport avec le secteur social. Vous devrez également démontrer une sensibilité pour l’art ou bien avoir une expérience dans le domaine de la création artistique. Les écoles exigent souvent un minimum d’expérience dans le secteur artistique, médical ou social. Si vous faites des études d’art, cela peut être une passerelle pour intégrer une école d’art- thérapeute afin d’obtenir plus tard un certificat professionnel en art-thérapie. 

Merci d’avoir lu cet article, chers Fuzzy ! Connaissiez-vous ce surprenant métier d’art-thérapeute ? Dites le nous en commentaires !

A lire également, notre dossiers sur les nouveaux métiers :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s