Le flexitarisme, transition douce vers le végétarisme

Aujourd’hui, nous vous expliquons ce qu’est le flexitarisme et en quoi il se différencie des autres régimes alimentaires. C’est un régime souvent apprécié pour faire une transition douce vers le végétarisme. 

Qu’est-ce que le flexitarisme ? 

L’idée n’est pas de bannir définitivement la viande de son régime alimentaire, mais plutôt d’en réduire considérablement sa consommation tout en variant d’autant plus vos repas avec les autres familles d’aliments. Ce régime flexible autorise donc la chair animale à certaines occasions telles que les repas de famille ou repas entre collègues par exemple. Généralement, le flexitarien privilégie les régimes végétariens lorsqu’il est tout seul. 

Quelle viande faut il favoriser ? Le lapin et la volaille sont des viandes blanches dont l’acide gras saturé est beaucoup moins présent que dans les viandes rouges telles que le bœuf ou le mouton. En outre, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) a dévoilé qu’un seul kilogramme de bœuf pouvait générer 32,5 kg de CO2. Un poulet en cage quant à lui dégage près de 17,9 kg de CO2, contre 3,5 kg s’il est certifié bio. Le flexitarien privilégiera donc les viandes blanches et locales aux empreintes énergétique et carbone moindres. 

Plusieurs régimes, même motivation

Leurs motivations ne sont pas différentes de celles des végétariens, végétaliens ou vegans. Il est avant tout question de bien-être animal, mais également de santé et de démarche écologique. 

Mais au fait, savez-vous faire la différence entre tous ces régimes ? 

  • Le végétarisme interdit toutes sortes de chair animale, viande comme poisson, mais tolère les aliments d’origine animale comme les œufs, le lait, le miel, etc. Il existe toutefois d’autres variantes de végétarismes acceptant le poisson (le pesco-végétarisme), incluant seulement les œufs dans son régime (l’ovo-végétarisme) ou au contraire les produits laitiers (le lacto-végétarisme).
  • Le végétalisme exclut tous les produits d’origine animale.
  • Au-delà du simple régime, le véganisme est un mode de vie rejetant tous produits liés de quelconque manière au monde animal (vêtements, cosmétiques, expérimentations, loisirs, etc). C’est une philosophie à part entière qui met place sur un pied d’égalité tout être vivant. 

Les avantages et les inconvénients du régime flexitarien

En fait le flexitarisme a tous les avantages du végétarisme sans les inconvénients ! Mais voyons cela plus en profondeur…

Il n’est pas nécessaire de rappeler qu’une alimentation saine et équilibrée est la clef de la longévité. Le flexitarien s’orientera donc vers des légumes et des fruits de saison, en réduisant un maximum les protéines issues de la chair animale, sans pour autant les interdire totalement. 

En plus d’être bon pour vous, il le sera pour votre portefeuille ! La viande est un aliment extrêmement énergivore, en eau particulièrement (environ 15 000 litres pour un kilo de viande bovine). Elle sera donc vendue à un prix supérieur que le kilo de pomme de terre ou de carotte (environ 350 litres d’eau). 

Le régime flexitarien a des propriétés amincissantes si vous respectez l’équilibre entre chaque famille d’aliment : céréales/féculents, produits laitiers, œufs/viandes/poissons, corps gras, sucre, fruits/légumes, boissons. Adopter de bonnes habitudes alimentaires vous permet d’éliminer quelques kilos sans même vous en rendre compte !

Le seul vrai inconvénient que vous rencontrerez est le fait de vous mettre une bonne fois pour toutes à vos fourneaux, puisque bien évidemment, le flexitarien maître de son repas, n’achète pas de plat industriel sous vide. 

Lancez-vous pour le flexitarisme, la transition douce vers le végétarisme !

Maintenant que vous distinguez les caractéristiques de chacun de ces régimes, à vous de choisir pour lequel opter. Néanmoins, veillez à ce que ce régime corresponde à votre métabolisme, n’hésitez pas à consulter votre médecin/ naturopathe / nutritionniste pour éviter les carences éventuelles. N’oubliez pas que le flexitarisme est un très bon moyen de transition vers un monde plus responsable. 

Des suggestions ? Des témoignages ? Nous serions ravis de les découvrir. 

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Chez nous, viande uniquement le dimanche au déjeuner, c’est jour de fête ! Sinon, repas végétariens à la maison, et tout le monde est content !

    J'aime

    1. Anne Sophie Moussard dit :

      Top, excellente idée !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s