L’ail : un superaliment

Déjà en Rome Antique, il servait d’antipoison ! Depuis ses bienfaits ont toujours autant de succès. En effet beaucoup de petits aliments dont on ne pensait pas contiennent énormément de bienfaits pour notre santé. L’ail est vraiment un condiment superaliment puisqu’en plus de rehausser la saveur d’un plat, il a un fort potentiel thérapeutique, il est donc « super » bénéfique pour votre corps. Après cet article, vous serez sûres d’en manger beaucoup plus souvent.

Que contient l’ail ?

Avant toutes choses, sachez que l’ail contient énormément de bienfaits qui sont très bons pour la santé et qui va donc vous protéger de certaines maladies et va vous remettre en forme.
C’est une excellente source en oligo-éléments, en vitamines et en minéraux, notamment en fer, calcium et sélénium, ce qui va permettre de booster votre corps et de le garder en bonne santé lorsque vous allez en consommer régulièrement et en bonne quantité.

Son odeur un peu forte provient des composés sulfurés, devenus de l’allicine, qui se forment notamment lorsque l’ail est coupé, ceux sont eux qui sont préventifs et protecteurs vis-à-vis des cancers.

De plus, ses effets anti-oxydants proviennent du fait que l’ail contient des provitamines A et de la vitamine E anti-oxydante.
Maintenant que vous savez tous ce que contient l’ail, voyez quels sont ses principes actifs et propriétés pour notre corps et notre organisme, et il en a plus que ce que vous croyez.

Cru ou cuit ? Conservation ? Fréquence de consommation ?

Comme beaucoup d’aliments, les principes actifs de l’ail peuvent perdre ou en tout cas diminuer leurs propriétés lorsqu’ils sont cuits, il est donc préférable de manger l’ail frais cru ou de le mettre le plus tard possible durant la cuisson de votre plat.

Selon les variétés, l’ail frais se conserve entre trois et neuf mois au sec à température ambiante. Attention au froid et à l’humidité qui lancent le processus de germination.

Avec deux gousses d’ail frais par jour (donc à peu près 6 g d’ail) vous êtes au top, même s’il faut se souvenir qu’un aliment à lui seul ne peut être optimale dans la protection contre le cancer par exemple. Privilégiez une consommation riche et variée de plusieurs superaliments ainsi qu’un bon mode de vie sain en général.

Vous pouvez également prendre jusqu’à 1 g d’ail séché par jour, 6mg d’huile d’ail, 3ml de teinture d’ail 3 fois par jour…

Et bien sur aucun excès n’est bon ! Donc une consommation abusive n’améliore en rien les capacités vertueuses de l’ail, au contraire, il s’agit tout de même d’un aliment puissant qui pourrait vous donner brûlures d’estomac.

L’ail, un superaliment, pour une belle peau, de beaux cheveux et de beaux ongles

Contrairement à ce que l’on peut croire et malgré son odeur forte, l’ail est un parfait allié pour lutter contre l’acné, avoir de beaux cheveux et de beaux ongles. Comme vous le savez peut-être, une recette de grand-mère dit que de mettre directement une gousse d’ail sur vos boutons peut vraiment faire des miracles puisque celui-ci possède de nombreuses molécules antibactériennes qui permettent d’éviter les inflammations de la peau. Cependant, faites attention car cela peut un petit peu piquer lorsque vous l’appliquer.

Pour vos cheveux, l’ail est riche en allicine qui se forme lorsque vous écrasez une gousse d’ail. C’est cette allicine qui va lutter contre les pellicules et la perte de cheveux.
Enfin, si vos ongles manquent d’éclat et sont abîmés, n’hésitez pas à frotter une gousse d’ail sur vos ongles. Cela va permettre de les fortifier et donc de les aider à pousser plus vite et en meilleure santé.

 

L’ail, un anti cancer

Il semblerait que l’ail est un superaliment puisque c’est un sacré miracle pour vous soigner des risques de cancer. En effet, en temps qu’anti cancer, selon plusieurs études, une grande consommation régulière d’ail (soit environ 6 gousses d’ail par semaine) ferait diminuer de 30% le risque de cancer du côlon et de 50% le risque de cancer de l’estomac. L’ail peut stopper le cancer car celui-ci freine le développement des substances cancérigènes. Bien sûr l’ail tout seul ne peut pas complètement vous soigner d’un cancer, il est obligatoire de consommer plusieurs aliments qui eux aussi ont un potentiel préventif. Un consommation régulière d’ail permet aussi de prévenir d’un futur cancer de la gorge, du sein, du côlon, de l’estomac, des ovaires ou encore de la prostate. Il aide le corps à lutter contre les futures cellules cancéreuses puisqu’il augmente le taux de combativité du système immunitaire.

L’ail pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires

Une grande consommation d’ail peut aussi diminuer les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires tels que le cholestérol, le glucose sanguins ou encore la tension artérielle. Il favorise et augmente la fluidité du sang ce qui est idéal pour prévenir la formation de caillots sanguins dans les artères et les veines. Grâce aux nombreuses vitamines, minéraux et oligo- éléments, il permet de lutter contre le « mauvais cholestérol » qui sont facteurs des maladies cardiovasculaires.

L’ail, un antioxydant

Un des principes actifs bénéfiques de l’ail sont les différents composés antioxydants qu’il peut contenir. En effet, les antioxydants protègent les cellules du corps qui sont endommagées par des radicaux libres. Ce sont ces radicaux libres qui causent le développement des maladies cardiovasculaires, certains cancers et encore certaines maladies liées au vieillissement. Les composés sulfurés que contient l’ail contribuent à son activité antioxydante lorsque vous en consommez en grande quantité que ce soit cru ou cuit, même si d’autres légumes ont des effets plus importants encore en tant qu’antioxydant.

En tout cas l’ail, superaliment, marche très bien pour réduire / guérir le rhume, les études ont bien mis en avant ses effets.

 

L’ail pour une meilleure digestion

Enfin, la consommation d’ail est parfaite et bénéfique pour une meilleure digestion. L’ail est riche en acides phénoliques et en inuline ce qui permet de nettoyer et épurer le système digestif et aussi de traiter votre intestin lorsqu’il est irrité. Il va donc permettre de restaurer votre flore intestinale. Si vous avez quelques problèmes intestinales ou de digestion, n’hésitez pas à rajouter plus d’ail dans vos menus afin de lutter contre ces petites maladies.

Voilà chères Fuzzy, on espère que cet article sur les bienfaits de l’ail vous motivera à mettre plus d’ail dans vos repas. Peu importe l’odeur de l’ail, la santé est ce qui compte avant tout et il n’est jamais trop tard pour prendre soin de votre corps grâce à une bonne consommation d’ail. (Et puis si l’odeur vous gêne, privilégiez l’ail en capsule ou en extrait standardisé 😉 )

ail des ours superaliment.jpg

4 commentaires Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s