Le nouveau métier d’ingénieur en entomoculture

L’entomoculture, c’est l’élevage d’insectes, notamment destinés à l’alimentation. mais qui sont ceux dont l’élevage d’insectes est le métier ? Focus sur le nouveau métier d’ingénieur en entomoculture ou entomoculteur.

D’où vient le métier d’entomoculteur et à quoi consiste-t-il ? 

C’est Romain Fessard, en 2009, qui a lancé le premier site de vente d’insectes comestibles : insectescomestibles.fr suite à son voyage en Thaïlande où il goûte pour la première fois des insectes comestibles. Après cette découverte et cette aventure qui prend de plus en plus d’ampleur, il décide en 2014 de conquérir le marché européen en créant la première filiale agro-alimentaire européenne d’insectes comestibles : Entotech. Grâce à cette création, plusieurs autres personnes sont devenus éleveur d’insectes comestible en freelance et plusieurs entreprises sont nées pour effectuer de l’élevage d’insectes. En effet, l’entomoculture est vue comme une solution à la sous-nutrition qu’il y a dans le monde. De plus, les insectes sont des aliments écologiques puisqu’ils rejettent très peu de gaz à effet de serre et ne transmettent pas de maladie aux personnes qui en mangent. En plus de cultiver ces insectes, il faut veiller à ce qu’ils soient en bonne santé, à leur développement et aussi à leur reproduction. Un entomoculteur peut travailler de façon totalement automne en freelance, ce qui se fait de plus en plus, mais il peut aussi faire partie d’un regroupement agricole. 

Les différentes formes d’élevage d’insectes

Il existe deux formes d’élevage : l’élevage industriel et la production naturelle améliorée. L’élevage industriel est aujourd’hui la plus répandue et concerne les productions d’insectes égales ou supérieures à une tonne par jour. Lorsqu’une entreprise pratique l’élevage industriel, elle est contrainte à respecter de nombreuses règles. Cela représente, sous de multiples aspects, un investissement puisque chaque insecte doit avoir un traitement personnalisé qui varie selon ses caractéristiques. Ceux qui souhaitent se lancer dans ce nouveau métier d’ingénieur en entomoculture, dans un cadre d’élevage industriel, doivent se préparer à faire des recherches sur la biologie de chaque insecte, les aliments artificiels donnés aux insectes pour qu’ils puissent se développer convenablement et aussi respecter les conditions d’élevage.

La production naturelle améliorée permet de garder les insectes dans leurs habitats naturels en modifiant ou en améliorant juste quelques petites choses. Par exemple en ajoutant d’autres aliments que ceux que les insectes peuvent trouver dans la nature afin de modifier leurs comportements afin de favoriser leur développement. Cette technique d’élevage n’est pas encore utilisée en France mais elle existe déjà en Indonésie, Malaisie ou encore en Amazonie. Grâce à cet élevage naturel améliorée, les insectes ne sont pas retenus en captivité ni isolés de leur habitat naturel. En revanche, la production est logiquement moins importante que celle de l’élevage industriel. 

Comment accéder au nouveau métier d’ingénieur en entomoculture ?

Le métier d’entomoculteur est vraiment très rare et il n’existe pas de formations spéciales et dédiées pour le devenir. En revanche, plusieurs formations et études peuvent vous conduire à exercer le métier d’entomoculteur. Tout d’abord, une bonne chose est d’avoir fait de la biologie ou au moins de s’y intéresser un maximum. Il existe un bac professionnel en conduite et gestion de l’exploitation agricole en option productions animales, par exemple. Vous pouvez aussi très bien vous lancez dans une formation commerciale ou entrepreneuriale avec une spécialisation en sciences de l’insecte, ce qui vous permettra d’obtenir le poste de technicien d’élevage, ingénieur agronome en laboratoire ou bien sûr entomologiste. SupAgro à Montpellier propose des spécialisations en entomoculture et le Cirad (centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) offre aussi une spécialisation en entomoculture.

Dites-nous en commentaire si vous connaissiez déjà ce nouveau métier d’ingénieur en entomuculture ou si c’est quelque chose qui peut vous tenter ! 

Découvrez d’autres nouveaux métiers du 21e siècle :

(photo par bedneyimages – fr.freepik.com)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s