Top 10 des plantes d’intérieur sans lumière

Parfois avoir une plante chez soi est un vrai calvaire : elle fane vite parce qu’on n’en prend pas forcément soin, on doit l’abriter du soleil, du chaud et l’arroser quand il faut… alors que c’est une vraie décoration d’intérieur et elles habillent directement votre salon, votre entrée ou encore votre chambre et surtout elles ont un réel effet positif sur votre santé et bonne humeur. Mais pas de panique, il existe de nombreuses plantes d’intérieur qui n’ont pas besoin de lumière et nécessitent peu d’entretien ce qui est parfait pour les personnes n’ayant pas la main verte. Voici notre sélection faite spécialement pour vous !

Le spathiphyllum ou « fleur de lune »

Déjà vu, dans notre article sur les plantes dépolluantes, c’est une très jolie plante pour votre intérieur : ses feuilles vertes et quelques jolies fleurs blanches vont donner de la couleur et de la vie à votre maison.

Cette plante est parfaite pour les personnes qui oublient souvent d’arroser leurs plantes. La fleur de lune demande un petit plus d’entretien durant sa période de croissance avec des arrosages plus réguliers. Elle se plait et se développe très bien dans un environnement humide et où les températures sont supérieures à 15°C. En plus de cela, l’ombre ne l’abîme pas puisqu’elle ne supporte pas la lumière directe. Si en hiver elle se trouve près d’un endroit trop chaud (cheminée, chauffage,…) n’hésitez pas à la vaporiser environ 1 fois par semaine. Cela lui permettra de se développer correctement et de ne pas sécher.

Elle a aussi un bienfait pour le lieu où elle se trouve car elle a tendance à purifier l’air avec sa capacité à absorber les substances volatiles nocives qui se trouvent dans notre maison ou notre appartement.

Le bromélia

Une plante tropicale colorée appartenant à la famille des broméliacées, qui donnera un peu de peps à votre lieu de vie et qui nécessite aussi très peu d’entretien. Elle existe en différentes formes et différentes couleurs (rouge, jaune, orange, violet et même bicolore) et ne passe pas inaperçue. Le bromélia a besoin de lumière c’est pour cela qu’il faut la placer à un endroit éclairé mais pas au soleil direct. Elle peut aussi se développer à l’ombre. (photo en tête d’article)

Pour son entretien, ne l’arrosez pas n’importe comment car elle ne supporte pas l’eau qui stagne qui fait pourrir ses racines. Versez de l’eau non calcaire, de pluie ou filtrée au coeur du calice au dessus d’un évier, l’eau supplémentaire va couler sur les côtés, une fois l’eau écoulée, la voilà heureuse !

De plus, n’hésitez pas à l’humidifier avec un pulvérisateur régulièrement afin de récréer l’humidité de son habitat d’origine.

 

La sansevieria ou « langue de belle-mère »

La sansevieria est une plante impossible à tuer même si on n’y fait pas attention. Elle est vraiment faite pour les personnes qui n’ont pas la main verte mais qui souhaitent quand même habiller leur maison avec de la verdure et des plantes. Son surnom « langue de belle-mère » est dû à cause de sa forme et sa texture : de grandes feuilles élancées et coriace. Elle existe aussi en plusieurs couleurs, toujours dans les tons verts mais elle peut être couleur panachée, vert foncé et même mouchetée/ tachetée. Ses feuilles peuvent avoir différentes formes : plus arrondies, plus fines, plus longues,… Mais en général sa taille peut aller de 30cm à 70cm voire plus selon le type de sansevieria.

Pour l’entretien, rien de compliqué. C’est une plante parfaite pour les intérieurs car elle se développe très bien lorsque la température est autour des 18 à 22°C. Une fois par semaine, pensez à l’arroser un peu sans la noyer complètement et en hiver réduisez l’arrosage à une fois par mois voire moins souvent s’il fait vraiment froid. De plus, conseil de jardinage : une fois par mois vous pouvez passer une éponge sur ses feuilles afin d’enlever la poussière et la laisser humide. Concernant la luminosité, si vous la placez dans un endroit trop sombre, sa croissance sera réduite. Vous pouvez la mettre près d’une fenêtre mais sans que les rayons du soleil ne la touchent. Optez plutôt pour les fenêtres qui sont du coté Nord. Si vous suivez ces quelques petits conseils, votre langue de belle-mère sera en parfait état et vous durera très longtemps.

La misère ou la Tradescantia Zebrina

Comme son nom l’indique, c’est une plante qui supporte toutes sortes de conditions, même les plus misérables : ombre, peu d’eau, sol pauvre… En plus d’être facile d’entretien, c’est une très jolie plante aux feuilles zébrées vertes foncées et violettes en dessous. De nature, elle se développe dans des zones forestières plutôt fraiches et ombragée, c’est pour cela qu’elle n’est pas compliquée d’entretien. Elle a seulement besoins de trois choses essentielles pour survivre dans votre intérieur : une terre humidifié, une exposition à mi-ombre mais qui reste quand même lumineuse (évitez de la mettre directement en contact avec les rayons du soleil) et deux arrosages par semaine et un seul en hiver. Son arrosage dépend aussi des saisons, en été et lorsqu’il fait vraiment chaud, arrosez-la tous les deux jours afin qu’elle garde toujours de l’humidité, en printemps, automne et hiver, modérez les arrosages.

Pour son emplacement, vous pouvez très bien la mettre au rebord d’une fenêtre côté ouest comme ça elle aura quelques rayons de soleil seulement en fin de journée.

Le chamaedorea élevé ou le palmier de montagne

C’est le palmier d’intérieur qui sera parfait pour embellir un espace de votre maison qui est la plus populaires des palmiers d’intérieur. Il est assez haut puisqu’il peut atteindre les 1m20 et possède de grosses feuilles, comme les palmiers, contrairement aux autres plantes de l’intérieur. Il nécessite très peu d’entretien et peu de luminosité aussi. En revanche, il a dû mal à pousser à se développer s’il est cultivé dans un endroit vraiment sombre. Dans un endroit très lumineux, il peut produire des petites grappes de fleurs jaunes au printemps.

Pour qu’il se développe parfaitement, la température idéale dans l’endroit où il se trouve doit être entre 18°C et 20°C. En dessous de 13°C, il ne va pas pousser correctement et ne pas rester en vie longtemps.
Tout comme la « langue de belle-mère », le palmier de montagne est une plante parfaite pour les débutants, pour les personnes qui n’ont pas la main verte ou encore pour les personnes qui n’ont pas vraiment de temps à se consacrer aux plantes.

Le calathea

Plante d’intérieure parfaite qui décorera votre intérieur grâce à ses feuilles colorées qui ont l’air peintes. Il existe plusieurs sortes de calathea avec différentes couleurs. C’est une plante qui s’adapte aux intérieurs puisqu’elle supporte l’humidité mais pas la fraîcheur et qui supporte la luminosité mais pas trop forte.

Si vous avez une pièce plutôt sombre, le calathea sera parfait pour elle. Si vous le placez directement sous les rayons du soleil, ses feuilles vont brûler. Le calathea ne supporte pas les températures trop fraîches, le minimum qu’elle puisse supporter est 13°C, donc les environnements d’intérieur sont faits pour cette plante.

Concernant l’arrosage, cette plante nécessite un arrosage assez régulier : lorsque la terre est sèche, n’hésitez pas à remettre de l’eau. Il faut tout de même faire attention car ses racines ne supportent pas les excès d’eau. Il faut éviter de la placer devant des endroits chauds comme le radiateur par exemple sinon elle risque de mourir.

Le philodendron

Plante assez imposante et très décorative avec ses grandes feuilles. Ses feuilles peuvent avoir différentes formes : en coeur, arrondie, en spatule, parfois même perforées mais elles sont généralement plutôt imposantes c’est pour cela que dans de grandes pièces cette plante l’habillera directement.

Concernant l’entretien, c’est une plante très facile à entretenir et qui demande peu de connaissances et de soins. Elle sera parfaite pour l’intérieur puisqu’elle se développe correctement dans un environnement où les températures sont entre 18 et 25°C.

Lorsque le philodendron est en pleine période de croissance, arrosez-le régulièrement mais sans le noyer : il ne faut pas que de l’eau reste à la surface. De plus, n’hésitez pas à brumiser les feuilles afin que celui-ci se sente comme dans sa zone naturelle.

Petit conseil de jardinage : tout comme langue de belle-mère, vous pouvez passer une éponge humide sur les feuilles afin d’enlever toute la poussière et, au passage, d’humidifier la plante.

Les haworthias

Ce sont des petites plantes grasses de formes et de couleurs variées qui sont parfaites pour décorer de petites pièces ou de petits endroits à l’intérieur de jolis pots. Contrairement aux autres plantes évoquées précédemment, ce sont de toutes petites plantes puisqu’elles mesurent seulement maximum 15cm.

Comme c’est une plante grasse, il n’est pas nécessaire de l’arroser quotidiennement. En revanche, un arrosage par semaine est parfait mais sans la noyer. Évitez aussi l’humidité et les endroits trop froids. Elles ne supportent pas les rayons du soleil directs mais se développent mieux et plus facilement dans une pièce qui a beaucoup de luminosité. Attention aux rayons du soleil qui risquent de bruler ses feuilles, si vous la placer sur un bord de fenêtre avec de la lumière directe.

Enfin, elles se développent très bien dans les endroits où les températures sont entre 20 et 24°C. Si vous n’avez pas forcément la main verte, un petit lieu de vie et pas l’envie d’investir dans de grosses plantes, commencez par les haworthias.

Le dracaena

Elle est aussi très très facile d’entretien, demande peu de soins et donc est très résistantes. Elle est énormément appréciée pour son feuillage arqué et sa taille qui remplira très bien un salon ou une grande chambre. Dans son environnement naturel, cette plante peut aller jusqu’à 10 mètres de hauteur mais lorsqu’on la cultive pour un intérieur, elle peut atteindre maximum 2 mètres, ce qui est déjà une belle taille.

Pour les soins et l’entretien, il leur faut seulement deux choses très essentielles : beaucoup de lumière vive et de l’humidité. Si ces deux choses sont respectées, votre dracaena va durer dans le temps. Elle supporte très bien le soleil alors n’hésitez pas à la placer vers le côté sud de votre maison, afin qu’elle puisse recevoir les rayons du soleil. Par contre, cette plante ne supporte pas les environnements trop chauds. Dans ce cas là, vous pouvez brumiser son feuillage.

L’Adiantum fragrans ou le capillaire

Le capillaire ou « cheveux de Venus » est en réalité une fougère avec un feuillage léger et aérien. C’est une plante d’intérieur qui nécessite tout de même un entretien particulier afin de rester en bonne santé. Elle est originaire des forêts tropicales et des sous-bois humides, c’est pour cela qu’elle peut ne pas résister à une chaleur trop élevée d’une maison ou d’un appartement. Une température trop basse va aussi la gêner pour pousser. Ce n’est pas une plante très imposante puisque sa hauteur maximale est de 40cm et son feuillage est très aérien.

Afin de se développer elle n’a besoin que de lumière indirecte et de fraîcheur : assurez-vous de l’arroser fréquemment. En été ou en hiver (si vous chauffez votre lieu de maison), si la température est supérieure à 20°C, pensez à la vaporiser quotidiennement afin qu’elle ne se dessèche pas. Pensez aussi à aérer assez souvent l’endroit où elle se trouve puisqu’elle a besoin tout de même besoin d’air pour vivre.

Astuce et arrosage des plantes d’intérieur sans lumière

Les plantes grasses, le bonsaï ou encore le yucca sont aussi de parfaites plantes en pot d’intérieur qui nécessitent peu d’entretien et donc peu de lumière.
Si vous souhaitez mettre des petites plantes carnivores dans votre intérieur, d’ailleurs parfaites comme étant des plantes d’appartement, choisissez un endroit plus ou moins lumineux. Elles doivent avoir un minimum de lumière naturelle afin qu’elles puissent rester en bonne santé, optez donc pour les placer au bord de vos fenêtres.

Un petite astuce : si vous n’aimez pas le pot dans lequel se trouve la plante au moment de la vente s’il est inclus, vous pouvez très bien la rempoter dans votre pot préféré. De plus, cela peut lui permettre un meilleur développement des racines.

Arrosage des plantes : lorsque vous arrosez vos plantes, si vous avez peur que l’eau coule partout, n’oubliez pas de placer votre plante en pot sur une soucoupe, elle est souvent vendue pas loin du pot pour être assortie. Cela vous permet aussi de juger de la quantité d’eau, la plante n’a pas besoin que la soucoupe déborde ! Et n’arrosez votre plante que lorsque la terre est sèche.

Voilà, chères Fuzzy, c’était notre article sur les plantes d’intérieur sans lumière, n’hésitez pas à lire notre article sur les plantes d’intérieur faciles à entretenir et faites attention aux plantes toxiques !

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s