Les nouveaux métiers du 21eme siècle

Avec toutes les évolutions de notre société ces dernières décennies, de nombreux métiers sont apparus grâce au développement de la technologie et aussi grâce à la modernisation. Des métiers qui n’étaient pas forcément nécessaires il y a quelques années mais aujourd’hui très appréciés ou en train de le devenir. Que ce soit dans le digital ou dans le bien-être, ces nouveaux métiers sont aussi au coeur de nouvelles préoccupations telles que le bonheur ou l’environnement.

Le Chief Happiness Officer ou le CHO : le bonheur au coeur des préoccupations

Lorsque que l’on travaille dans une grosse ou petite entreprise, une agence ou une start-up, il est important de s’y sentir bien. Pourquoi ? Parce que notre travail représente énormément de temps dans notre vie, alors autant y aller avec plaisir qu’à reculons et ça amène aussi une meilleure productivité donc tout le monde est content. C’est pour cela que le métier de Chief Happiness Officer a fait son apparition dans le début des années 2000 dans la Silicon Valley grâce à un ancien ingénieur américain, Chade-Meng Tan, salarié chez Google, qui décida de changer de voie et de devenir le premier CHO. Suite à cela, ce nouveau poste a commencé à se développer dans des start-ups américaines puis au sein des entreprises européennes et françaises.

Meme si on peut sourire du titre de « Directeur général du bonheur », les missions du M ou Mme Bonheur sont élaborées : créer une culture de travail positive, améliorer les relations et créer du lien. Pour cela il va aussi organiser des activités ludiques : des happy hours, des afterworks, des activités créatives ou prendre en charge des abonnements de sport…

Dans l’absolu, il faut veiller à ce que rien n’entrave le travail des salariés. Le Chief Happiness Officer / CHO va réfléchir à de nouveaux outils, aux horaires, la mobilité des salariés avec des possibilités de télétravail et aussi sur l’évolution du salarié dans l’entreprise, la cohésion d’équipe, les formations…

Designer UX/ UI : un nouveau métier

Les métiers de UX designer ou UI designer sont des métiers qui restent encore assez rares en France puisque ces métiers sont encore associés aux métiers connotés « geek ». Ils ont commencé à se développer aux États-Unis en 1995 grâce à un employé d’Apple, Donald Norman qui est le premier à s’être revendiqué « UX Architect ».

UX designer signifie « User Experience » c’est à dire « expérience utilisateur » en français, tandis que UI designer signifie « User Interface », « interface utilisateur » en français. Ce sont deux métiers différents mais qui se rejoignent et qui forment un travail d’équipe ou sont exercés par la même personne.

UX et UI sont deux choses différentes, il ne faut pas les confondre et surtout il ne faut pas restreindre l’UX à l’UI. En fait l’UI (l’interface utilisateur) est le lien entre l’humain et la machine. C’est ce que l’utilisateur internaute va utiliser pour surfer sur le site sans trop de prise de tête (typographies, organisation des éléments…). C’est l’aspect joli et agréable d’un site. Mais un beau site fonctionnel n’est pas suffisant pour que le client soit comblé !

L’UI est en fait la partie apparente de l’iceberg ! Il est le résultat d’un travail de recherche sur l’expérience de l’utilisateur (UX), c’est à dire la réflexion globale sur les besoins de l’utilisateur internaute. Ainsi l’UX apporte les solutions aux problèmes et besoins de l’utilisateur. C’est pourquoi un bon designer UX et UI est totalement impactant sur le développement d’un site internet.

Eco-concepteur : le renouveau par le recyclage

L’éco-concepteur est un métier qui a commencé à se développer surtout depuis les années 90 dans le Nord de l’Europe. C’est Victor Papanek qui est le premier penseur de la création de produits responsables qui n’impactent pas l’environnement. C’est idée de 0 impact se veut du début de la création du produit à son utilité finale grâce à des matières recyclables et donc qui désapprouve et refuse les produits industriels. On ne parle pas seulement d’éco-conception, mais aussi d’éco-design, de design écologique, de design durable ou de design responsable. Tous ces différents termes évoquant la même chose : l’intention de créer des produits respectant les principes du développement durable avec des produits recyclés ou des matières premières qui sont recyclables.

Même si ces métiers ne sont pas encore populaires et très connus, en France, il y a une agence qui encourage les entreprises à utiliser les démarches d’éco-conception, c’est l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie dont le siège social est à Angers, mais il en existe un peu partout en France.

Entomoculteur : envie de nouvelles saveurs ?

On ne pensait pas que ce genre de métier allait une fois voir le jour en France, même si ce n’est pas extraordinaires dans les pays occidentaux de manger des insectes comestibles. Eleveur d’insectes comestibles consiste à veiller à la bonne santé, au développement mais aussi à la reproduction des insectes.

C’est Romain Fessard, en 2009, qui a lancé le premier site de vente d’insectes comestibles : insectescomestibles.fr suite à son voyage en Thaïlande où il goûte pour la première fois des insectes comestibles. Après cette découverte et cette aventure qui prend de plus en plus d’ampleur, en 2014, il décide de conquérir le marché européen en créant la première filiale agro-alimentaire européenne d’insectes comestibles : Entotech.

Grâce à cette création, aujourd’hui, plusieurs personnes se lancent en freelance en tant qu’éleveur d’insectes comestibles et plusieurs entreprises sont créées pour élevage d’insectes.

Masseur pour animaux : bien-être pour tous !

C’est un métier qui est très exercé aux États-Unis, reconnu au Japon et en Suède mais qui reste encore obscur en France, même si la tendance commence à se faire connaître comme par exemple l’organisme de massage canin : Chien Zen.

Le massage canin a été créé aux États-Unis en 1995 par Jonathan Rudinger qui travaille en collaboration avec les vétérinaires. Il a mis au point une technique qui est adaptée à toutes les morphologies canines et suite à cela il a ouvert son école afin de transmettre son savoir et ses techniques.

En France, ce sont surtout des associations de massage pour chiens qui sont créées, même si le métier commence à se développer.

N’hésitez pas à nous dire si vous exercez un de ces métiers, nous aimerions faire des interviews ! 😉

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s