Le végétarisme : plus qu’une tendance, un mode de vie.

En 2020, le végétarisme s’est largement démocratisé. Il n’est alors plus question de parler d’un « effet de mode ». C’est une façon de voir les choses, un mode de vie à part entière et des milliers de français l’ont déjà adopté (plus de 2% de la population).

Le végétarisme est un régime alimentaire excluant toutes chaires animales, viande ET poisson. En revanche, les autres aliments d’origines animales tels que le fromage, les œufs et le miel sont tolérés.

Des motivations qui rythment une vie

L’éthique : Les animaux, doués de pensées, d’émotions et de sensibilité sont considérés égaux à l’homme. Le végétarisme pointe du doigt l’hécatombe qui touche le monde animal. Plus de 1 milliard d’animaux sont abattus par an, sans compter  les animaux aquatiques.

Découvrez notre article sur le top 5 des films sur l’exploitation animale.

L’environnement : L’élevage représente jusqu’à 14,5% du gaz à effet de serre. Il est faut savoir que la viande bovine est la plus énergivore donc la plus polluante (cf. notre article sur le flexitarisme).  L’élevage est aussi responsable des 63% de la déforestation en Amazonie car oui, cette exploitation animale ne se fait pas en forêt.

La santé : De nombreuses études démontrent le risque lié à la surconsommation de viande. Des maladies peuvent en découler comme le cancer du côlon. Il se trouve que bien avant nos ancêtres les Hommes des cavernes, nous humains, avions un régime alimentaire à base de végétaux (baies, fruits, racines, etc). Nos intestins sont donc à l’origine herbivores. Bien sûr, l’évolution a fait que nous sommes devenus petit à petit omnivores. Cependant, notre tuyau digestif, lui, est resté pratiquement intact. La digestion d’un steak est alors plus laborieuse que celle d’un gratin de courgettes. La viande stagne et c’est à ce moment-là que les toxines sont dégagées. De plus, la viande rouge comme la blanche est acide et peut par exemple provoquer des infections urinaires. Evidemment, les apports en protéines sont essentiels pour le corps humain, mais il existe des alternatives à la viande et les végétariens en sont les experts.

Comme nous pouvons le constater, ces raisons résultent toutes d’une prise de conscience, que ce soit d’un point de vue moral, écologique ou sanitaire. Lorsque l’on vous apprend la vérité sur certains faits dérangeants voire scandaleux, il vous est alors difficile de répéter les même erreurs. C’est donc à ce moment-là qu’à lieu ce changement radical et que vous décidez d’adopter un nouveau mode de vie. Le végétarisme est bien plus qu’une simple tendance, c’est pourquoi il s’est démocratisé. 

La démocratisation du végétarisme

L’influence des grandes enseignes

Vous aurez peut-être remarqué que parmi les enseignes de la grande distribution, rares sont celles qui ne se sont pas emparées du marché végétarien. En pleine croissance, ces magasins y ont trouvé de belles opportunités. Ce phénomène n’a fait que renforcer cette orientation vers le végétarisme.

Les médias

La popularisation de ce régime découle également de la médiatisation de nombreux scandales alimentaires comme celui de 2013 restant traumatisant pour certains consommateurs : les 500 tonnes de viandes de cheval dans les plats de lasagnes au bœuf. D’autres indignations portant sur la maltraitance animale dans les abattoirs ont fait écho. Les produits carnés se retrouvent alors délaissés au profit des produits végétaux.

Par ailleurs, la voix de personnalités célèbres propulse le mouvement végétarien sur le devant de la scène. Ces influenceurs sensibilisent en masse leur auditoire. Hugo Clément par exemple, est un fervent défenseur de la nature et de ses espèces. Journaliste, il présente l’émission France 2 « Sur le front » et se mobilise particulièrement sur Instagram. Il écrit son premier livre « Comment j’ai arrêté de manger les animaux » en 2019 et a déjà inspiré de nombreux français végétariens ou en devenir.

Merci pour votre lecture et à très vite pour de nouveaux articles sur vos thèmes favoris ! 

Découvrez aussi notre article sur les plats préférés revisités version végétarienne 🙂

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s