L’aloe vera comme plante d’intérieur

L’aloe vera est une plante bien connue pour ses bienfaits. Hydratante, cicatrisante ou encore bienfaisante pour vos intestins… et en plus d’être une excellente plante pour votre santé, c’est aussi un objet décoratif unique ! Au lieu de consommer de l’aloe vera acheté, vous pouvez le cultiver chez vous. C’est une plante très résistante qui demande peu d’entretien et qui sera aussi bien à l’intérieur que sur votre balcon ou terrasse. Avoir de l’aloe vera chez soi a de nombreux bénéfices que nous allons voir ensemble. 

Comment cultiver son aloe vera chez soi ?

Comme toutes les plantes, l’aloe vera nécessite d’avoir quelques notions pour être capable de le cultiver. Cette plante provient de régions chaudes et arides, et il faudra donc faire attention car le climat n’est pas pareil ici, dans nos pays occidentaux. 

Exposition

L’aloe vera réclame une bonne lumière mais redoute le soleil direct qui favorise l’assèchement de la plante. Une exposition trop ensoleillée pourrait en effet assécher rapidement le feuillage et le faire jaunir de manière durable. Il ne faut donc pas exposer votre aloe vera directement au soleil. Choisissez donc de l’installer près d’une fenêtre qui laisse passer le maximum de lumière mais évitez qu’elle soit soumise aux rayons du soleil.

Température

La température d’une maison ou d’un appartement est idéale car elle est généralement comprise entre 18C° et 21C° toute l’année. De mai à septembre, vous pourrez sortir la plante sans aucun problème mais n’hésitez pas à la rentrer le soir si les nuits sont fraîches. Aussi, faites attention à ne pas laisser votre plante dehors lors de fortes intempéries, telles que des grêlons ou des tempêtes de vent. 

Arrosage

  • Printemps-Été : Régulier mais modéré, 1 fois par semaine environ. L’idéal est d’arroser lorsque le sol est sec en surface. N’attendez pas trop longtemps, surtout lorsqu’il fait chaud, car la plante pourrait en souffrir. Si l’eau du robinet est trop calcaire, choisissez une eau de source quelconque ou récoltez l’eau de pluie pour arroser. Préférez une eau à température ambiante plutôt que trop fraîche car la différence de température peut provoquer un stress important pour votre aloé vera.
  • Automne-Hiver : Réduisez légèrement les arrosages durant la période de repos végétatif. Attendez que le sol soit sec sur quelques centimètres de profondeur pour arroser de nouveau et avec une eau à température ambiante. Vous reprendrez l’arrosage au printemps lorsque la plante retrouvera de la croissance.

Rempotage 

Avant tout, l’aloe vera, comme toutes les plantes grasses, n’apprécie pas l’humidité. Il faut donc un sol très bien drainé et des billes d’argiles dans le fond du pot. Pour le substrat, optez pour un mélange de sable et de terreau, si possible un terreau spécifique aux cactées.

Le rempotage, fait de changer la plante de pot, est indispensable et doit être réalisé tous les 2 à 3 ans dans un pot d’un diamètre légèrement supérieur. Cela lui permettra d’avoir assez d’espace pour croître. Une fois tous les 3 ou 4 ans, rempotez votre aloe vera au printemps, après la floraison. Par ailleurs, l’aloe vera ne nécessite pas d’engrais. 

Allez voir notre article sur les plus belles plantes d’intérieur !

Les avantages d’un aloe vera comme plante d’intérieur chez soi

Outre l’entretien, l’aloe vera a des nombreux avantages lorsqu’on l’utilise comme plante d’intérieur.

L’aloe vera a un esthétique moderne

Avec ses longues feuilles vertes et rigides, l’aloe vera a un côté très graphique. Ses feuilles ont des petits picots aux extrémités, sans être aussi piquants et nombreux que sur un cactus. La plante apporte une touche de verdure, sans pour autant être envahissante ou difficile à entretenir. En effet, l’aloe vera ne nécessite pas un entretien laborieux et n’a pas besoin d’énormes pots. C’est donc la plante idéale pour apporter une touche de nature assez exotique de manière discrète à votre intérieur.

La lutte contre la pollution intérieur avec l’aloe vera

Une fois que vous avez trouver le bon emplacement dans votre salon, votre bureau ou votre chambre à coucher, l’aloe vera sera prêt à faire de vrais petits miracles pour purifier l’air. En effet, cette plante a des propriétés détoxifiantes, un plant est capable d’absorber presque tout le monoxyde de carbone d’une pièce, ainsi que la plupart des polluants comme le benzène, le toluène et les formaldéhydes, ces molécules responsables de nombreux maux. La nuit, il libère de l’oxygène et agirait même sur le bien-être général.

En plus de tout cela, il réduit également les allergies et limite la prolifération des acariens. C’est donc une solution naturelle contre la pollution de l’air, surtout en zone urbaine, et la plante permet d’améliorer votre état de santé. L’aloe vera est idéal pour vous orienter vers un mode de vie plus sain, autant pour votre intérieur que pour votre corps !

Voir notre article sur les plantes d’intérieur dépolluantes.

L’aloe vera comme plante d’intérieur contre les ondes néfastes

Selon des études réalisées sur les aloe vera, cette plante a non seulement des capacités dépolluantes, comme de nombreuses autres plantes vertes, mais elle aurait aussi le pouvoir de lutter contre les aspects néfastes des ondes électromagnétiques. L’aloe vera pourrait réduire le taux d’ondes qui parcourent votre intérieur, et ainsi améliorer votre qualité de vie. On le sait aujourd’hui, tous les appareils électroniques ont des effets négatifs sur les personnes, qu’elles soient allumées ou en veille. Par mesure de précaution, il est donc recommandé de placer un plant d’aloe vera à côté de son ordinateur, de sa box Wi-Fi, de son téléphone lorsqu’il charge la nuit… Vous gagnerez en énergie et améliorerez la qualité de votre sommeil.

L’aloe vera, pour des soins faits maison

Quoi de plus pratique que d’avoir ses propres soins beauté faits maison ? L’aloe vera a de nombreuses vertus, en particulier pour la peau. Avec votre propre plante, vous êtes sûr de la provenance du gel d’aloe vera qui sera pur à 100% en plus d’être bio. Vous pourrez bénéficier du gel présent à l’intérieur après 4 années de culture. Pour utiliser cette plante, il suffit de couper une feuille à la base puis de la découper en plusieurs gros morceaux. Ensuite, il faut presser le morceau pour obtenir le jus ou découper la protection verte pour ne laisser que le gel. 

Vous pouvez directement appliquer le gel d’aloe vera sur votre peau pour l’hydrater. Vous pouvez aussi l’utiliser en cas d’urgence lors d’une brûlure au 1er ou 2nd degré. Par ailleurs, vous pouvez l’utiliser sur des cicatrices récentes pour améliorer la cicatrisation. Utilisez votre propre plante vous fera prendre conscience de ses richesses, et ses bienfaits seront à la hauteur de l’entretien que vous lui apporterez.

Alors les Fuzzy, l’aloe vera chez vous, ça vous tente ? Partagez nous vos astuces d’entretien en commentaires et dites nous où vous avez placé votre plant d’aloe vera dans votre intérieur !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s